Eric D.

patient ASDIA
depuis plusieurs années.

Un prestataire fournit du matériel, mais la mesure de sa véritable efficacité ne peut se faire que dans les circonstances difficiles de la vie du diabétique.

Porter une pompe à insuline, c’est d’abord faire la connaissance d’un prestataire.

Je n’en connaissais aucun, j’ai rencontré ASDIA.

 

Très exigeant en matière de relation patient/client, je suis toujours impressionné lors des contacts réguliers avec les collaboratrices d’ASDIA, par la qualité du service, la disponibilité de mes interlocuteurs qui ajoutent à leur compétence professionnelle une gentillesse pédagogique toujours rassurante ; ce comportement n’est pas légion de nos jours.

 

J’ai eu l’occasion de constater à plusieurs reprises à des heures impossibles comme cela arrive toujours que cette compétence n’était pas un mirage.

 

Une première fois, un soir vers 19H, ma pompe a décidé unilatéralement d’afficher brusquement un écran blanc. Pris de panique, j’ai appelé l’assistance et 90 minutes plus tard ASDIA était chez moi avec une pompe de remplacement ; j’ai oublié de préciser que j’habite à Mulhouse…

 

Une réactivité comme celle là ne s’oublie pas.

 

Une seconde fois, un dimanche matin, je me suis retrouvé avec des piles vides ; deux heures après, les piles étaient récupérables au service diabétologie de l’hôpital Pasteur à Colmar.

Et je viens de vivre une troisième expérience qui témoigne, une fois encore, de l’efficacité aimable des collaborateurs d’ASDIA : ma pompe a décidé hier matin d’afficher un message d’erreur ineffaçable.

Merci aux "ASDIA" pour ce qu’ils sont et ce qu’ils font et surtout ne changez pas !