Eric D.

patient ASDIA
depuis plusieurs années.

Un conseil à ceux qui hésitent encore : avec une pompe votre vie ne sera plus jamais comme avant et vous accepterez votre diabète d’une façon différente…

Grâce à mon diabétologue, je suis porteur d’une pompe à insuline depuis de nombreuses années.

 

Même si, dans un premier temps, j’ai ressenti cette intruse posée sur mon corps comme une véritable cicatrice définitivement inguérissable, ma pompe m’a progressivement permis d’accéder à un confort inespéré et de monter de quelques crans sur l’échelle de ma liberté de diabétique.

 

Les mois passants, la greffe a réussi et nous sommes dans toutes les circonstances de la vie désormais deux inséparables et rassurez vous, je ne suis pas fétichiste.

Même si quelquefois je la sens, au sens propre et figuré, quelque peu pesante, elle fait partie de mon être comme l’est chacun de mes membres ; elle m’accompagne et me supporte au quotidien dans mes faits et gestes sans jamais contester sauf lorsqu’elle me rappelle à l‘ordre par ses alertes : c’est sa façon de s’exprimer.